Gestion financière pour TPE-PME Nice, Cannes, Monaco
5
post-template-default,single,single-post,postid-5,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-13.9,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Petites entreprises, avez-vous pensé à la direction financière en temps partagé ?

En quoi consiste ce métier de DAF Temps Partagé (TP)?

Gestion financière pour TPE-PMELe tissu entrepreneurial – français notamment – se caractérise par une majorité de très petites entreprises, privées de directeur financier faute de moyens financiers, ce qui constitue un frein à leur développement. Les seules solutions qui s’offrent alors au dirigeant de TPE/PME sont soit de s’appuyer sur leur expert-comptable, soit d’assurer lui-même la fonction de DAF de son entreprise. Mais le métier de l’expert-comptable est avant tout de tenir les comptes et de produire les déclarations. Il a rarement la vision prospective ou l’expérience du financement de la PME. Et si le dirigeant le fait lui-même, c’est souvent au détriment de missions plus en phase avec ses priorités de dirigeant. Le DAF TP est le chaînon manquant entre l’expert-comptable, le DAF d’ETI et le grand cabinet de conseil. Il n’est pas un consultant qui propose des solutions à mettre en place, mais un opérationnel qui assure le management des équipes (comptabilité, contrôle de gestion, etc.) et s’implique directement dans la gestion. C’est un expert, indépendant et entrepreneur, qui apporte ses compétences acquises au cours de son parcours professionnel, et nourrit les idées de ses clients grâce à son recul et son regard externe. Il est impliqué dans les décisions stratégiques, créateur de valeur et garant de la prévention des risques.

Colibri Développement vous accompagne tout au long de votre projet et accompagne les TPE-PME en gestion financière.

Le DAF TP ne s’adresse donc qu’aux petites structures ?

Si son intervention est particulièrement pertinente dans les TPE/PME et les jeunes pousses qui n’ont pas la nécessité ni les moyens d’embaucher un DAF à temps plein, elle l’est également pour des sociétés matures, des ETI et des groupes qui peuvent faire appel à ses services pour des missions d’expertise ciblées faute de compétences internes suffisantes. Dans un contexte économique en évolution constante et de plus en plus rapide, et où la fonction financière devient stratégique, le recours aux services d’un DAF TP est une véritable opportunité pour toutes les entreprises qui ne souhaitent pas s’engager dans un processus de recrutement et bénéficier d’un accompagnement « à la carte ». 

Quelles sont les missions que l’on peut confier à un DAF TP ?

Le DAF TP intervient avant tout en finance opérationnelle mais sa palette de compétences est très large et peut couvrir les thèmes suivants :

– Gestion de trésorerie : gestion quotidienne des flux, reporting mensuel, prévision court terme, relation avec les partenaires extérieurs ;

– Aide au financement de l’activité : plan de financement, optimisation du besoin en fonds de roulement, crédit client, procédure de recouvrement, optimisation des stocks, financements externes, relations investisseurs, sécurisation des aides publiques et subventions ;

– Organisation et management : organisation comptable, financière et du système d’information, procédure de contrôle interne (gestion des risques), aide au management des équipes, conseil en système d’information et dématérialisation ;

– Administratif : contrôle fiscal, polices d’assurance, développement à l’international, contrats fournisseurs / prestataires ;

– Contrôle de gestion : reporting, indicateurs clés, analyse des marges et proposition d’amélioration, suivi budgétaire, outils de reporting ;

– Pilotage de l’activité : consolidation de gestion, élaboration budgétaire, définition d’indicateurs clés financiers et non-financiers ;

– Développement et stratégie : business plan, conseil en financement, support dans un projet d’acquisition, suspension ou cessation d’activité, accompagnement en maîtrise des risques.

Véritable « couteau suisse », le DAF TP est souvent appelé d’abord en « pompier » pour aider à résoudre des difficultés d’ordre financier, de gouvernance ou d’organisation, ou mettre en place des outils et des processus appropriés. Sa mission peut ensuite se poursuivre par un accompagnement du dirigeant dans le pilotage de sa structure de manière régulière à raison de quelques jours par semaine ou par mois, fixes ou flottants, in situ ou à distance. Autrement dit, un accompagnement « à la carte ».

Quelles sont les qualités du DAF TP ?

L’exercice de ce métier nécessite une agilité certaine qui ne peut reposer que sur une expérience avérée, permettant d’identifier rapidement les problématiques et les solutions pragmatiques à mettre en œuvre. Il y a une vraie notion de gestion de projets. Sur le plan relationnel, Il faut faire preuve de souplesse et d’empathie mais aussi de fermeté pour guider le chef d’entreprise sur la bonne voie.